Journal de bord

Cmdr Baalthael
Explorateur

Entrée #6589 / 04 Jun 3303

J'aurais pu y laisser ma peau.

L'exploration peut paraitre simple, voire simpliste, et peut ne pas faire autant rêver qu'un combat, avec moult pirouettes, volte-face et figure aussi impressionnantes qu'efficaces, mais je peux vous garantir que sortir de l'hyperespace entre 2 étoiles suffisamment proches pour que je me demande si elles ne vont pas se fusionner sous mes yeux, ou plutôt sur moi, peut mener n'importe quel as du pilotage à faire de grosses erreurs.

Je suis passé à un cheveu de la transformation en pièce de viande pour barbecue stellaire, mais mon bon vieil Urville a su tenir le coup. Il a néanmoins morflé dans la manœuvre. Heat sink launcher HS, FSD à 35%, moteurs à 8%, la coque qui fuyait de partout, verrière fissurée de partout... et un œil ! Les explosions électriques qui ont eu lieu dans le cockpit ont projeté un minuscule éclat de métal en fusion dans mon œil gauche, suffisamment pour le rendre aveugle. J'ai pu surmonter la douleur avec une injection rapide d'antidouleur en forte dose, suffisante pour calmer la douleur sans me shooter. J'avais un vaisseau en perdition à manœuvrer, et toujours 2 étoiles beaucoup trop proches à mon goût.

J'ai pu faire un état complet de la situation une fois à bonne distance de ces mastodontes. Mon œil gauche foutu, mon vaisseau bon pour la casse... Je me voyais déjà devenir un nouveau fantôme hantant les tréfonds de l'espace, mais j'ai pu trouver cette station du Conseil de Colonia, à moins de 3000 AL de ma position. Encore me fallait-il couvrir cette distance !

J'ai tant bien que mal fait le chemin, croisant les doigts à chaque saut, voyant le FSD ou les moteurs tomber continuellement en panne... Mais j'ai réussi. Urville et moi sommes arrivés à bon port.

Le conseil a été très intéressé par mes données d'explo, et il semblerait que certains systèmes portent désormais ma marque de découvreur. Je vais passer quelques jours parmi eux à retaper mon vaisseau, et ensuite je pourrais reprendre ma route vers Colonia. Avec un nouvel œil cybernétique posé d'ici peu. Je passe au bloc dans quelques jours. Merde ! Et moi qui n'aime pas les opérations...

Une pause s'impose
Une pause s'impose

Entrée #6569 / 28 May 3303

Comment une simple erreur de pilotage peut avoir de telles conséquences ?

J'ai toujours aimé les livres. Un formidable passe temps, un vrai stimuli intellectuel, et un sentiment d'évasion immense !

Aussi je m'en veux terriblement.... Un pilote rêvant éveillé, une étoile approchant, une non correction de trajectoire, et la température s'envole... Je m'en tire indemne, ainsi que le vaisseau, donc cela aurait plus être plus grave, mais l'écoutille de soute n'aime pas la chaleur, et il y a eu une défaillance, ouvrant la trappe...

Sur les 10 tonnes de H2G2 au départ, il ne m'en reste que quelques exemplaires, une tonne tout au plus...

J'ai eu beau tourner, virer sur les lieux du lâché, impossible de retrouver un seul carton...

C'est le cœur lourd que je continue mon chemin. Cela aurait pu être bien pire, mais ça me servira de leçon...

Je continue mon voyage en ressortant mon vieil exemplaire d'H2G2... Le peu qu'il me reste sera livré à Jacques Station, je m'en fais la promesse.

Solitude
Solitude

Entrée #6568 / 28 May 3303

Route vers Colonia
Route vers Colonia

En rentrant des ruines des gardiens, je me suis pris de plein fouet les ravages de notre civilisation : politiciens véreux, assoiffés uniquement de pouvoir, peu importe le peuple, toute puissance de l'argent roi, drogues, guerres, guerre froide, répression violente des contestations aux grandes puissances, asservissement des peuples, des mondes, du vivant... J'ai été écœuré. Après avoir vu une société qui, bien que son Histoire s'est mal terminée, faisait attention à tous ces éléments. Une société où chacun était égal.

J'ai donc pris une décision. Cela faisait longtemps maintenant que j'avais entendu parler du projet Colonia, et je m'étais déjà dit que j'y partirai. Mais pas si tôt.

Et au final, me voilà, avec 10 tonnes de manuels de voyage galactique, affectueusement appelé "H2G2", en route vers Colonia, mon nouveau, je l'espère, foyer.

Hitchhiker's Guides to the Galaxy
Hitchhiker's Guides to the Galaxy

Entrée #6557 / 23 May 3303

Col 173 Sector LY-Q d5-59 Farewell
Col 173 Sector LY-Q d5-59 Farewell

La dernière donnée !

Je viens de discuter avec le docteur Ram Tah, qui m'a fait un bilan complet. Entre mes données et celles des autres explorateurs, il trouve des redondances, des similitudes. Un calcul statistique montre qu'il y a moins d'une chance sur... plus qu'il n'y a d'étoiles dans notre galaxie pour que nous trouvions une autre donnée majeure. D'autant que de son côté, le docteur a pu remettre en ordre ses données et faire une chronologie complète de la civilisation des gardiens, avec les technologies, les avancées, la vie quotidienne, et un lexique quasiment complet ! La seule autre chance que nous puissions découvrir reste des gardiens survivants, une enclave protégée quelque part dans la galaxie, des descendants des exilés de la seconde guerre civile. Mais vu l'âge des ruines, plus anciennes que les Humains, c'est peu probable.

Demande a donc été faites à tous les pilotes de retourner vers le système Meene, pour un débrief et quoi faire après tout ceci.

J'ai donc fini cette aventure sur une petite planète rocheuse, les yeux remplis d'images et la tête pleine de souvenirs. La peinture de mon ASP commence a accuser les milliards de km encaissés, mon bon vieil Urville aurait lui aussi des choses à raconter !

J'ai plaisir à retourner vers la civilisation, mais les ruines des gardiens et leurs obélisques vont me manquer.

Voici les dernières données que j'ai pu récupérer :

Langage

La langue des signes des gardiens s'est développée à leur époque de chasseurs, afin de communiquer plus discrètement et tout aussi efficacement qu'avec la parole.

La parole, apparu après, était bien plus complexe comme on a pu le découvrir : intonation, placement des mots dans la phrase... Tout avait une importance capitale pour le sens à donner.

Technologie

La fission et la fusion nucléaire n'ont été développé que tardivement, après la première guerre civile. Ils ne s'en servirent d'ailleurs jamais comme armement, préfèrent les armes biologiques et les armements magnétiques.


Farewell, les gardiens ! A bientôt, qui sait !

Entrée #6555 / 22 May 3303

Vela Dark Region HB-X c1-28
Vela Dark Region HB-X c1-28

22 mai 3303, anniversaire de ma mère

Supercruise... Atterrissage... Analyses... Décollage... Supercruise... etc.

Cette journée de recherche peut se résumer à ceci. Je n'ai trouvé, de système en système, après un bon millier d'années lumières parcourues, que très peu de données exploitables.

J'en ai discuter avec le docteur, et d'ici quelques jours je rentrerai. Une future exploration sera prévue, peut être dans un autre secteur, des pistes parlent du centre de la galaxie ou alentour. J'ai de toute façon déjà décidé que mon destin m'attendait à Colonia, je fini juste quelques affaires ici.

J'ai pu néanmoins découvrir quelques informations intéressantes, que je consigne de nouveau ici :

Biologie
La perception de l'environnement était différente chez les gardiens. Leur nez atrophié devait fortement limité leur odorat. Mais le plus intéressant reste les oreilles, et la conception des chambres acoustiques. Cela laisse suggérer une perception des sons totalement différente de la notre, et remet en perspective toute leur communication orale. Des recherches étendues suite à des calculs acoustiques sont à prévoir pour mieux comprendre leur langue orale.

Langage
Les glyphes ne peuvent s'appréhender comme l'écriture chez nous. Comme précédemment vu, ils sont mouvant, car ils reflètent d'autres concepts suivant les mouvements. De plus, ce sont plus des symboles, à prendre non pas séparément mais en groupe, qu'une écriture comme nous l'envisageons.
L'écriture via les glyphes était plus formelle qu'utile. Sans doute une simple expression du beau.
La pluralité de leur langage, ainsi que l'approche unique très portée sur le partage qu'ils avaient rendait leur langage quasi universel. C'est, il semblerait, l'analyse la plus juste qu'on puisse faire, et qui nous permet d'aussi bien les comprendre.

Culture
Les gardiens éprouvaient une réelle fascination pour les formes géométriques. Toutes les facettes de leur société (art, science, etc.) tournaient autour de concepts géométriques complexes. Et il en est de même pour le réseau intergalactique des monolithes. Le Dr Ram Tah et d'autres chercheurs sont d'ailleurs en train de réaliser en détail, grâce aux observations et données et par ces concepts géométriques, une cartographie complète du réseau monolithique des gardiens. Cela annonce du très bon pour la suite, la collecte de données ou la recherche de leur planète mère !

Entrée #6551 / 21 May 3303

Rien de bien nouveau dans les données de ces ruines, surtout des choses que nous savions déjà, comprises de façon implicites dans les autres lots, ou déduites des connaissances croisées.

Les avancées technologiques et biologiques des gardiens sont une mine d'or pour notre race. Le Dr Ram Tah se pose la question de la divulgation publique. Je suis assez pour, à condition que ce soit pour toutes les factions : prenons exemple sur la logique de partage des gardiens.

Entrée #6547 / 21 May 3303

Col 173 Sector OC-C b29-1 A 4
Col 173 Sector OC-C b29-1 A 4
Deux bases pour le prix d'une à quelques kilomètres d'écart ! On peut en déduire l'existence d'un réseau de villes, ou d'une mégapole aujourd'hui détruite à cet emplacement. Mais ça veut aussi dire un gain de temps considérable pour moi ! Et la vue est magnifique.

Culture
Les gardiens étaient autant ressemblant que dissemblable des humains. Leur société est, outre les 2 guerres civiles, extrêmement stable, unie et mature, alors que la société humaine est morcelée, agitée de conflits réguliers, et empreinte d'un égoïsme profond depuis ses origines.

Biologie
On a déjà vu l'adaptabilité possibles des gardiens à nos mondes, et inversement. La seule différence réside dans la gravité, inférieures sur leurs mondes.
Un lot de données nous a donné des informations sur le monde d'origine des gardiens ! impossible de connaitre son emplacement, mais il est possible que, grâce à ces recherches, nous le découvrions !

Histoire
La seconde guerre civile des gardiens fut massive et totale. Elle opposait les mondes d'origines aux colonies, mais même au sein de ces monde il y avait des conflits. La société des gardiens fut rasée pendant cette seconde guerre, ce qui explique le faible nombre de ruines, leur état et l'absence de villes, logements, etc.
Cette guerre civile dura un siècle, voyant le triomphe d'une faction. Malheureusement, les radiations, les intoxications dues aux armes biologiques une raisons des gardiens restant qui n'avait pas été exilés au début de cette guerre. Leur disparition était inéluctable.

Entrée #6545 / 20 May 3303

Col 173 Sector FC-L d8-28 14 C
Col 173 Sector FC-L d8-28 14 C
Je dois quand même saluer les performance de mon petit SRV. Cet engin est une bombe ! Sans lui, rien de ceci ne serait possible.
Des ruines intégralement sur la face nuit de la planète, elle même en orbite autour d'une géante gazeuse de classe III, donc des recherches dans le noir... Est ce que ça explique le peu de découvertes ? Ou tout simplement je commence à retrouver en majorité des données que j'ai déjà extraites du réseaux de monolithes des gardiens.

Culture
Les gardiens avaient beau être très avancés technologiquement parlant, ils n'en demeuraient pas moins spirituels. Cette spiritualité est rentré en conflit avec la technologie, peu avant la seconde guerre civile, engendrant le mouvement religieux extrémiste que l'on a découvert, et qui a précipité la fin de cette race.

Technologie
Les gardiens avaient non seulement la capacité de développer consciemment leur système immunitaire, mais ils avaient en plus développé un véritable arsenal de guerre composé de micro organismes défensifs contre maladies, cancers, parasites, etc.
Outre les technologie biologiques, le reste des technologies des gardiens fonctionnent peu ou prou de la même manière que la nôtre.
Les développements technologiques des gardiens ont permis non seulement la création d'armes biologiques, mais également de créatures capables de les manipuler, créatures de guerre qui étaient encore efficaces malgré les développements technologiques successifs.

Langage
Contrairement à l'Humain, le langage parlé est apparu très tôt dans l'Histoire des gardiens. Suffisamment tôt pour voir apparaitre des accents suivant les régions !
C'était une langue tonale, ce qui signifie que les mots, tout comme l'ancienne langue humaine appelé "mandarin", avait un sens différent. La prononciation était donc extrêmement importante.

Entrée #6543 / 20 May 3303

Col 173 Sector YG-A c15-20 A 1
Col 173 Sector YG-A c15-20 A 1

Me voici donc dans la planète des gardiens la plus éloignée de la bulle humaine, au delà du système Synuefe, dans le système Col 173. Il y aurait possiblement d'autres bases près du cœur de la galaxie, mais je laisse le soin à d'autres mieux équipés l'exploration et l'analyse de cette zone.


Culture
L'art ne s'exprimait pas seulement aux travers d'oeuvres "standards", ils l'élevaient à hauteur d'une valeur, d'un devoir dans tous les aspects de leurs vies. Ainsi, ils ont poussé l'expression artistique en architecture à son paroxysme.

Biologie
Leur reproduction était assez similaire à la notre. Après une longue période de gestation, le nouveau né se retrouve totalement démuni et dépendant des parents pendant une longue période. L'échelle temporelle comparative à l'Humain est cependant encore inconnue.
Après la naissance, les nouveaux nés subissaient une manipulation génétique destinée à supprimer tout problème génétique entrainant une mort prématurée. Ensuite, ils étaient confiés à des "crèches communales", où toute la communauté s'occupait d'eux.

Histoire
Les premières tentatives de voyage interstellaire se firent au moyen de lanceurs electromagnétiques respectueux de l'environnement. N'ayant pas la technologie FSD, ils firent de longs voyages en hibernation dans 3 grandes arches, similaires à nos vaisseaux générations, comme ceux récemment retrouvés dans différents systèmes.

Technologie
Autant nous sommes plus en avance qu'eux en terme d'armement, autant leurs boucliers sont bien plus performants, capables, contrairement aux nôtres, de résister à un bombardement depuis l'espace par les plus puissants vaisseaux de leur flotte. Un bombardement de nos vaisseaux ne serait pas plus efficace.

Entrée #6542 / 20 May 3303

En allant vers la planète suivante, je jeta un oeil à la cartographie transmise par le docteur, complétée par mes propres analyses. Je changea alors de direction. Plutôt que de m'enfoncer petit à petit, je décida d'aller directement à la planète la plus éloignée, et de remonter petit à petit vers la bulle humaine, en allant de base en base.

Entrée #6531 / 18 May 3303

Synuefe LY-I b42-2 C 2
Synuefe LY-I b42-2 C 2
SYNUEFE LY-I B42-2 C 2

J'ai réussi ! Hahaha ! Les algorithmes ont fonctionné !

Cette planète devait avoir dans pour les gardiens une importance particulière. A sa surface, j'ai pu trouver 3 bases, dont 2 parmi les plus grandes que j'ai pu observer. Leur exploration promet d'être riche de découvertes.

Lors de mes recherches, j'ai rencontré un autre confrère parti depuis plus longtemps que moi. Échanger nos théories fut un véritable plaisir. Il m'appris le retour des thargoids, un de ses amis ayant été intercepté près du système Maia, sans dommages, le vaisseau s'étant contenté d'un simple scan. Je ne sais qu'en penser... Je ne peux m'empêcher d'avoir peur, néanmoins je crois savoir que l'Alliance a par le passé réussi à lier des liens diplomatiques basiques avec cette race, sauf erreur de ma part. Je vais suivre cette histoire de près.

Culture

Adeptes de la langue des signes, la danse était très mal vu, taboue, chez les gardiens, sans doute pour éviter les messages contradictoires que la danse aurait pu véhiculé en étant associée à des signes du langage. Ce tabou fut tel qu'une contre culture émergea chez la jeunesse gardienne.

Contrairement à l'Humain, qui préfère rester avec ses contraintes salariales et de travail, les gardiens ont utilisés les progrès technologiques afin de pouvoir s'en détacher via l'automatisation, et ainsi développer leur potentiel personnel, leurs connaissances, les activités sociales, les loisirs, etc.

L'art dans lequel, avec nos sens et sentiments humains, nous pourrions trouver qu'ils excellent le plus est sans conteste la musique. Leur voix avait une tessiture, une amplitude impressionnante, et ils se servaient de leur corps comme percussion et accompagnement. Le tout donnait une musique incroyablement chargée en émotions.

Comme partout chez eux, les frontières entre artistes et spectateurs étaient au mieux floues, au "pire" inexistantes. Au théâtre par exemple, les spectateurs étaient parfois acteurs, ce qui rendait le spectacle unique et imprévisible.

Histoire

L'ordre religieux exila au cours de la première guerre civile tous les gardiens munis d'implants, rendant les IA vulnérables. Ces dernières, dépendantes du réseau de monolithes tentèrent avec l'aide de certains gardiens de gagner leur indépendance. Ceci amena de nouveaux conflits avec l'ordre religieux, qui ne voulait pas voir cela se produire.

La seconde guerre civile des gardiens se réalisa principalement à distance, à l'aide de flottes de combat automatisées. Les gardiens ne se rendaient se place que pour occuper le terrains. Le changement s'opéra après une décennie de guerre, et son lot atroce de victimes.

Technologie

En recherche informatique, les gardiens avaient une ingénierie complexe, mais très simple à comprendre. Avant de se lancer dans les IA, ils avaient réussi à développer des bio-ordinateurs. Mais ces derniers se révélèrent médiocres, ne se montrant pas prédestinés à des tâches ou un autre système excellait déjà.

Les premières IA avaient pour but d'aider à la gestion de l'immense réseau de monolithes dans les différents systèmes stellaires des gardiens, elles devaient également apprendre à se développer et évoluer d'elles mêmes. Ces deux buts ont été rempli à la perfection, et ont permis, via le partage universel de ces données, à induire une impulsion sans précédent dans les connaissances intellectuelles de la race.

Les implants étaient véritablement en symbiose avec les gardiens, améliorant leurs capacités mentales. Cette symbiose a permis un essor technologique majeur, essor qui a poussé la montée des religions extrémistes et a précipité la fin de cette race.

Les IAs alors était contrôlé par les gardiens disposant d'un implants. Cependant, au cours de la première guerre civile, ces derniers ont été exilé, rendant ainsi les IAs vulnérables. Dans la logique d'évolution, elles développèrent leur propre OS, devenant ainsi indépendantes. Peut-être ont elles survécu à leurs anciens maîtres et sont-elles quelque part dans la Galaxie ?

Biologie

Les besoins en termes d'environnement des gardiens étaient les même que les nôtres. Ainsi, nous n'aurions pas eu besoin de terraformer leur monde, ou juste d'équipements spéciaux, pour pouvoir y vivre, si on excepte les menaces locales de la faune et de la flore.

Langue

Leur langue des signes était extrêmement plus complexe que la notre, du fait de leur immense dextérité naturelle avec leur physiologie. Cette complexité fait que cette langue était, même au début de son histoire, bien plus complète et complexe que la notre.

La langue que parle un peuple reflète souvent le caractère de ce peuple. La combinaison extrême richesse linguistique et langue des signes fait que c'était une race ayant une réelle volonté de partage, de diffusion de l'information et des connaissances.

Les paquets de données linguistiques les plus récents, d'avant la disparition brutale des gardiens, font état d'un "ennemi", d'un "adversaire". Ces propos reviennent souvent à la fin de la race des gardiens, accompagnés de scènes de dévastations. Il est extrêmement peu probables que les gardiens se soient massacrés à ce point entre eux, eux que se faisaient la guerre par armées automatiques interposées.

Entrée #6530 / 18 May 3303

IC 2391 Sector FL-X b1-7 A 2
IC 2391 Sector FL-X b1-7 A 2
18 mai 3303
La nuit passé sur cette planète fut calme. Rien de particulier à signaler, si ce n'est un sentiment de pleinitude en admirant notre voie lactée ce matin.
Ces ruines ne nous on pas beaucoup appris, mais c'est à mettre au conditionnel de l'avancement de nos découvertes sur la race des gardiens.

Biologie
Le visage des gardiens était plus petit que le notre. Mais ce qui est fascinant reste leur yeux. Ces derniers s'obscurcissaient à volonté et naturellement pour se protéger de la lumière des étoiles. De même, ils avaient une meilleurs vue que nous, et ce à tous les niveaux. Comme comparer la distance de vue d'un humain et d'un aigle.

Technologie
Les gardiens avaient parfois recours aux manipulations génétiques, mais toujours dans la vision d'une amélioration commune pour eux, l'environnement et les autres créatures. Cela diffèrent de notre espèce, adepte des manipulations uniquement pour le profit, comme le furent les tristement célèbres OGM créés à la fin du XXe siècle et au début du tristement célèbre XXIe siècle sur la Terre.

Langage
Leur façon de s'exprimer oralement était semblable à la notre. Mais, comme découvert précédemment, ils utilisaient également la langue des signes. Leur développement technologique leur a permis de créer un langage écrit "animé", reprenant ainsi les gestes complexes de leur langue des signes fortement développé, car à leurs membres hyper-articulés.
Ce que nous avons pu décryptés illustre une espèce aux antipodes de la notre. Là où nous prônons la compétition, ils organisent la solidarité, et la coopération.

J'ai analysé les cartes stellaires, et avec les algorithmes de colonisation spatiale basés sur notre espèce, il semblerait que ma prochaine destination soit le système SYNUEFE LY-I B42-2.

Entrée #6518 / 17 May 3303

IC 2391 Sector GW-V b2-4 B 1
IC 2391 Sector GW-V b2-4 B 1
Jour 4 de l'exploration, 17 mai 3303
IC 2391 SECTOR GW-V B2-4 B 1

Des ruines similaires aux toutes premières, bien qu'organisées différemment. Après en avoir appris plus sur les gardiens concernant l'organisation de leurs cités, j'en viens à me demander s'il ne s'agit pas de plans génériques, utilisés suivant les besoins de chaque cité et dessinés pour leur efficacité en fonction des tâches désirées.
Encore une fois, je croise un autre pilote. Ces lieux abandonnés débordent décidément de vie, et ça me fait de la compagnie, ce qui est relativement plaisant.

Technologie
Les obélisques de données leurs servent de moyen de communication général, comme nos serveurs de données. Ils n'ont néanmoins pas de barrières, les données que nous qualifierions de secret défense à la portée de tous.
Il apparait que leurs technologie et leurs avancées nous surpassaient dans bien des domaines. Militairement néanmoins, à cause de nos trop nombreuses guerres, nous sommes plus "avancés".

Biologie
Un peu de légèreté... Il s'avèrent en effet qu'ils ne s'accouplaient pas seulement pour se reproduire, et que, bien que physiquement fait pour l'accouplement debout, ils le faisaient dans toutes sortes de positions... Un kamasutra gardien ? Blague à part, il se trouve qu'ils avaient un tel contrôle de leur biochimie qu'ils pouvaient temporairement se rendre stérile. Un ultime contrôle de leur corps en somme.

Culture
Leur système juridique était inexistant, mais ils avaient un très haut niveau de connaissance de la loi. En fait, tout le monde veillait à ce qu'elle soit respectée. Cette connaissance faisait partie des premiers enseignements faits aux très jeunes.
On pourrait également dire, qu'en matière de lois, leur dicton serait "La liberté des uns s'arrêtent là où celle des autres commence.". La Loi se concentrait surtout sur les devoirs de chacun et leurs responsabilités envers la société. En dehors de ça, j'imagine qu'ils faisaient ce qu'ils voulaient... sans enfreindre la liberté des autres.

Histoire
Le développement de l'IA a permis d'impressionnants bons technologiques et scientifiques, augmentant de ce fait l'utilisation d'implants de plus en plus perfectionnés pour permettre aux gardiens de suivre le rythme.
Malheureusement, toute la société n'a pas voulu, ou pu, s'équiper d'implants, creusant de ce fait rapidement l'écart entre 2 branches de la société. Ces inégalités ont rapidement viré à une montée d'une religion prônant la résistance à la technologie.

Je décida de m'envoler tout de suite vers IC 2391 SECTOR FL-X B1-7, afin de passer la nuit là bas. Une long trajet m'attendra après.

Entrée #6510 / 16 May 3303

IC 2391 Sector ZE-A d101 C 3 avec un explorateur déjà présent sur place !
IC 2391 Sector ZE-A d101 C 3 avec un explorateur déjà présent sur place !

J'ai rencontré d'autres explorateurs ! Deux autres commandants m'ont confirmé être envoyé par le Dr. Ram Tah. Je ne suis donc effectivement pas le seul à mener ces recherches.

Cette fois ci, les ruines sont très petites, et semblent être organisées autour d'un amphithéâtre qui me semblait à l'approche être un cratère.

Voici ce que j'ai pu tirer de ces ruines, en espérant ne rien oublier.

Culture

Les gardiens étaient extrêmement religieux. cela s'est développé relativement tardivement, après plusieurs évolutions technologiques, compte tenu de l'avancement de leur histoire, si l'ont fait un parallèle avec la notre.

Ce "retard" est probablement expliqué par la spiritualité prononcée des gardiens, notamment en ce qui concerne l'étroit lien partagé avec la Nature, même lors du développement industriel, profondément contre-nature chez l'Humain (qui devrait en prendre de la graine, lui qui se veut maître de la Nature).

De ce fait, cette religion nouvelle a rapidement évolué, aussi rapidement que la technologie, s'est renforcée, est devenue publique, et s'est opposée avec force à la technologie sous toutes ses formes.

Histoire

Les gardiens étaient une race de chasseurs vivants en meute de 20 à 30 individus, dans des jungles d'un climat tropical.

Ils ont dû évoluer très rapidement, technologiquement et intellectuellement, pour faire face à un bouleversement climatique ou cosmologique majeur, avec une forte perte d'intensité de leur étoile. Cela les a obligé à repenser leur mode de vie nomade vers un mode plus sédentaires, bien que les jeunes étaient encouragés à devenir, du moins au début de l'âge adulte, des nomades.

Ils se sont ainsi protégés de ce changement brutal en construisant, très tôt avec des schémas urbains complexes mais pratiques, des villages et villes, en combinant intelligemment les plantes et les roches pour créer des bâtiments à l'épreuve des rudes conditions météo. Ils ont délimités les terrains de chaque clan avec des statues, formant des frontières.

L'art est une forme de devoir volontaire pour eux, un indispensable à leur vie.

Les conflits étaient peu répandus entre clans, qui privilégiaient la coopération plutôt que la compétition et la lutte armée. Encore une fois, l'Humain devrait en prendre de la graine...

Biologie

La physionomie des gardiens révèlent des bras fortement articulés (3 "coudes" si on peut dire), propre au développement de leur langue des signes étonnamment complexe.

Les bras se terminent en dents de scie, et son de véritables armes de chasseur.

Les os sont souples et résistants, et leurs muscles fins, parfaits pour l'endurance.

La biochimie est organisée comme chez l'Humain : sang pour le transport de l'oxygène, ADN et ARN. Les ressemblances sont même troublantes...

Entrée #6507 / 15 May 3303

IC 2391 Sector YE-A d103 B 1
IC 2391 Sector YE-A d103 B 1

Deuxième planète avec une base des gardiens, dont la configuration est différente, plus étendue, moins concentrique.

Je ressens une certaine plénitude en ces lieux, perdu au milieu de l'infini galactique. L'étude de cette civilisation est passionnante.

J'ai observé des traces de chenilles de SRV, ce qui m'a fait dire que je ne suis pas le seul à faire ces recherches. Le Dr. Ram Tah me l'a confirmé, ceci afin d'avoir le maximum d'informations sur les gardiens. Et vu l'ampleur de la tâche, nous ne sommes pas trop nombreux à recueillir ces données !


Ce que j'ai pu analyser aujourd'hui :

Biologie
Ils préféraient les environnements chauds, du fait de l'absence de graisse de leur métabolisme.
Des changements climatiques majeurs et rapides au cours de leur histoire les ont forcé à développer des technologies efficaces, accélérant ainsi leur essor.
Les gardiens étaient carnivores, et chasseurs. Leur système digestif leur permettait de digérer la viande crue. Néanmoins, ils consommaient parfois de la cuite lors de grandes occasions ou des repas formels.
Le développement du voyage spatial leur a permis de développer un certain exotisme culinaire, avec de la viande des autres mondes. Ils ont même créé des zoos avec des espèces des mondes rencontrés.
Leurs avancées en technologie biologique a amené la création d'autres animaux pour se nourrir.

Histoire
Dans les conflits signant la fin de leur espèce, les gardiens ont montré un barbarisme intense, les militaires massacrant les populations réfugiées jusqu'au dernier individu.
De ce fait, après la destruction des habitations, les populations se réfugiaient dans des cités dômes qui se sont elles-mêmes faites rasées méticuleusement, de l'extérieur vers l'intérieur, comme un encerclement mortel et ravageur.

Langage
Les gardiens communiquaient surtout par langue des signes, et gardaient le langage parlé pour les relations sociales. Il permettait surtout l'expression des émotions. De ce fait, chaque glyphe écrit avait sa vocalisation, mais chaque vocalisation n'avait pas forcément de glyphe.
Les glyphes reprennent la langue des signes, notamment le mouvement, grâce au développement technologique rendant cette animation possible.

Technologie
Chaque individu adulte était formé à ""l'art"" de la guerre (si on peut appeler cela un art, mais c'est un autre débat.).
Police et armée était un seul et même métier, et hautement dispersé, ce qui permettait un déploiement en cas de conflit en un temps record.
Les gardiens avaient développé une IA très avancée, si bien que la seule chose qui a empêché l'intégration pleine et entière au sein de la société fut un fondamentalisme et abolitionnisme religieux.

Culture
Il semblerait que leur organisation sociale relevait plus de la ruche que de notre type de société.
Chaque individu avait une tâche ou une obligation sociale à accomplir pour le clan / communauté / société, et était même heureux de réaliser ces tâches. leurs connaissances biologiques avancées leur permettait peut-être de synthétiser un composant amplifiant ce plaisir.
Chaque individu, en plus de leurs tâches, était un artiste dans l'âme, même si leurs œuvres pouvaient être ratées. Chaque œuvre ne se valait pas en termes subjectifs (beauté, sujet, etc.), néanmoins ils attribuaient à chacune la même importance, du fait du travail de réalisation développé.

Entrée #6502 / 14 May 3303

Synuefe XR-H d11-102 1 B - Ruines des gardiens
Synuefe XR-H d11-102 1 B - Ruines des gardiens

"Oh bordel c'est beau."

C'est à peu près ce que je me suis dit en arrivant sur le site. Je n'étais sans doute pas le premier à être venu, mais le sentiment de découverte est bien là ! Le lieu est immense ! Je pense qu'il s'agit là d'un temple ou assimilé, et non d'un lieu de vie. Des archives peut-être ?

Les ruines sont remarquablement conservés, et certains systèmes de transmission de données fonctionnent encore. Il y a même des obélisques sortant du sol !

J'ai scanné à tout va, et grâce au module décodeur du Dr. Ram Tah, j'ai pu rassembler énormément d'informations, que nous avons décodés à deux avec le docteur. En voici un bref aperçu, en attendant la fin des recherches du docteur et la sortie de son papier :

- La civilisation des gardiens est probablement éteinte. Il s'agissait d'une société particulièrement évoluée, au moins autant, voire beaucoup plus que l'espèce humaine.

- Langue surtout visuelle, mais aussi un peu auditive (ou orale ?)

- Télépathie technologique avec implants, donc pas de barrières de langage entre sociétés

- Armement biologique

- Premiers vaisseaux ressemblant à des dirigeables

- Longue période de conflit (plusieurs siècles d'affilés) au début de leur histoire "moderne"

- Peaux de couleurs différentes : racisme ?

- Inégalités observées entre clans / sociétés, avec des technologies d'avancées différentes

- Suite aux guerres, association de certains clans pour conquérir l'ensemble des clans de l'espèce et faire une société de paix.

Entrée #6497 / 14 May 3303

Début de cette grande expédition vers les sites des gardiens ! Première étape, Synuefe XR-H D11-102. A bientôt la bulle humaine ! RDV à Procyon dans... longtemps !